Par Anonyme - Publié le 20 décembre 2023 à 01h42 - Mis à jour le 20 décembre 2023 à 01h52

De Marennes, de Cancale, d'Ostende ou d'Armorique, l'huître se caractérise par sa coquille plate ou creuse, feuilletée et recouverte de stries.
L'huître vit à partir du rivage jusqu'à une profondeur de 20 mètres.
Un élevage dure de 2 à 5 ans et demande une surveillance constante.
Les meilleures huîtres sont affinées par leur immersion dans des « claires », bassins naturels riches en phytoplanctons. Cette méthode améliore la qualité des chairs et la saveur de l'huître.

Sommaire

Comment les choisir?

Les huîtres doivent toujours s'acheter vivantes, coquilles fermées ou se refermant quand on les frappe, relativement lourdes car elles doivent être pleines d'eau. La vitalité d'une huître ouverte se vérifie en la piquant : elle doit aussitôt se rétracter.

Comment les conserver?

Les huîtres doivent s’acheter et être ouvertes au dernier moment.

Comment les preparer?

L'huître s'ouvre par une légère incision du côté arrondi de la coquille qui permet de sectionner le muscle adducteur.
Jetez la première eau et laissez-lui le temps de « refaire son eau», l'huître n'en sera que meilleure. Surtout, ne la conservez pas sur de la glace. Le froid casse les flaveurs de l'huître comme il casse celles du vin.

Comment les cuire?

Grillées, en brochettes, en soupe ou en garniture pour accompagner vos poissons : l'huître se déguste aussi chaude !

Suggestions

L'huître au naturel se mange, soit avec du citron, du gros poivre ou bien encore de l'échalote hachée fin, mêlée à une cuillerée de vinaigre. Les Mais véritables amateurs mangent l'huître sans aucun assaisonnement.

Histoire

Les huîtres étaient déjà consommées à l'époque préhistorique.

Grecs, Romains et Celtes en consomment quant à eux depuis l'Antiquité.

En France, elles ont fait le délice des monarques, à commencer par François Ier et Henri IV qui en avalait parfois jusqu'à 20 douzaines !

L'ostréiculture, avec les premiers parcs d'élevage, voit elle le jour à partir du XIXe siècle

Nutrition

Même durant leur période de reproduction, quand les huîtres sont grasses ou laiteuses, elles sont pauvres en lipide. En revanche, elles sont riches en protéines, en éléments minéraux, en oligoéléments et en vitamines.

Aucun commentaire

  • SOYEZ LE PREMIER À COMMENTER CET ARTICLE !
Avatar par defaut Invité