Par Anonyme - Publié le 20 décembre 2023 à 01h41 - Mis à jour le 20 décembre 2023 à 01h52

La morille a un peu l'aspect de l'éponge et son goût, très agréable, rappelle celui de la truffe. C'est un champignon qui se trouve en avril et mai au bord des fossés, des bois, des haies et au pied des ormes et des frênes.
Il existe plusieurs genres proches, certains comestibles comme les mitrophores, parfois appelés "morillons", d'autres sans intérêt comme les verpes, voire vénéneux comme les gyromitres.

Sommaire

Comment les choisir?

Choisissez un chapeau et un pied ferme, sans tâche apparente.
Fuyez surtout les textures visqueuses, une morille doit être sèche ou veloutées au touché.
Les connaisseurs vous diront que les meilleures morilles sont les plus foncées, au pied court et au chapeau rond.

Comment les conserver?

Vous pouvez la conserver deux ou trois jours au réfrigérateur sans qu’elle ne perde de son arôme. Pour la garder davantage, plongez-la dans de l'huile d'olive ou faites la sécher sur un plateau dans un four à température basse pour qu’elle garde sa saveur toute l'année.

Comment les cuire?

Sachez que la morille crue est toxique. Commencez par la faire suer jusqu’à évaporation complète de son eau et entamez ensuite la cuisson.
Vous pouvez la poêler, la braiser ou la faire sauter avec une noix de beurre pour accompagner les viandes ou volailles.

Nutrition

La morille ne procure que 15 calories aux 100 g, mais, pour conserver ses bonnes propriétés, n’y ajoutez pas trop de matières grasses car la morille est une véritable éponge.

Aucun commentaire

  • SOYEZ LE PREMIER À COMMENTER CET ARTICLE !
Avatar par defaut Invité