Par Anonyme - Publié le 20 décembre 2023 à 01h42 - Mis à jour le 20 décembre 2023 à 01h52

De manière général, le pain est le produit du pétrissage et de la cuisson d'un mélange de farine, d'eau de sel et d'agents de fermentation.
Le pain français est fabriqué le plus souvent, à partir de farine de blé, d'eau, de sel et de levure de boulangerie ou de levain qui assure la fermentation en formant la levée de la pâte et l'alvéolage de la mie.
Dans les pays du nord de l'Europe, particulièrement la Scandinavie et l'Allemagne, on affectionne particulièrement le pain de seigle.

Sommaire

Comment les choisir?

Les pains sont classés en fonction des farines utilisées:
- Pain bis
- Pain blanc
- Pain complet

La législation française classe également les pains selon leur composition et leur technique de fabrication: pain de tradition française, pain maison, pain au levain, pain cuit au feu de bois, pain à l'ancienne, pain de campagne, pain de seigle, pain de son, pain de froment, pain courant français...

Ils doivent être bien proportionnés avec une croûte dorée, fine et croutillante.
La mie de pain doit être spongieuse et percée de grandes alvéoles.

Comment les conserver?

Gardez votre pain à l'abri des courants d'air
à une température aux environs de 20°C.
Ne le mettez pas sous plastique, cela accélère le rassissement.
S'il est coupé en tranches : recouvrez-les d'une serviette humide.
S'il est en morceau long : l'humecter et le mettre dans un sac alimentaire ou dans une serviette humide.

Trucs et astuces

- les baguettes fines sèchent plus rapidement que les formes en boule.
- Pour rehydrater le pain sec, badigeonnez avec un peu d'eau toute sa surface, puis enfournez à 120°C pendant 5 à 10 minutes : quand la croûte n'est plus humide, la mie est réhydratée.

Histoire

L'histoire du pain est tellement imbriquée dans l'Histoire tout court que sa chronologie correspond à celle des manuels d'histoire de votre jeunesse.
Depuis la préhistoire jusqu'à nos jours, le pain a vécu maintes aventures, participé au progrès, traversé des guerres.
Dans l’Europe rurale du moyen âge, les périodes de disette ont donné naissance à des pains de famines : pains de farine de gland, pains de racines et d’herbes pilées. A cette époque, la cuisson du pain fait l’objet d’une redevance. Peu à peu, les boulangers, alors appelés talmeliers, s’organise en une corporation très puissante. Les techniques progressent et la production commencent à se mécaniser à la fin du XVIIIe siècle.
Le prix du pain est libéralisé en 1986. La concurrence des industries et des grandes surfaces se fait plus rude. heureusement le dynamisme et le talent des artisans français leur assure un prestige qui ne connaît pas de frontières.

Nutrition

Le pain contient 2,5 - 2,7 g de sel (baguette) soit les besoins journaliers d’une personne.
La nature et la qualité des ingrédients utilisés lui confèrent ensuite différentes qualités nutritionnelles.

Aucun commentaire

  • SOYEZ LE PREMIER À COMMENTER CET ARTICLE !
Avatar par defaut Invité