Par Anonyme - Publié le 20 décembre 2023 à 01h42 - Mis à jour le 20 décembre 2023 à 01h52

Le panais fait partie de ces "légumes oubliés" qui réapparaisent de plus en plus sur les étales et dans assiettes.
C'est une racine blanchâtre plus ou moins longue qui aime les terres fraîches, un peu lourdes et bien profondes. Lorsqu'il passe l'hiver en terre et qu'il gèle, sa saveur est d'autant plus sucrée.

Sommaire

Comment les choisir?

On distingue plusieurs groupes selon la morphologie de la racine :

- Le panais rond, en forme de toupie de 12 à 15 cm de diamètre,le plus précoce, comme la variété "Rond hâtif".
- Le panais demi-long a une forme proche de celle d'une carotte. C'est la variété la plus cultivée actuellement.
Le panais long est le plus proche de la forme sauvage avec une racine de 30 à 45 cm de long.

Comment les conserver?

Le panais se conserve dans une caisse remplie de sable, dans un local frais et aéré.

Comment les cuire?

Le panais supporte tout type de cuisson.
Il se cuit comme la pomme de terre

Suggestions

Le panais est généralement utilisé comme complément ou condiment, à cause de sa saveur assez vive.
Il se consomme cuit en soupes, en potages ou en pot-au-feu et accommode n'importe quelle viande ou poisson.
Vous pouvez également le préparer en purée ou le faire gratiner au four.
Les amateurs aiment enfin le déguster cru, râpé et assaisonné avec un peu d'huile et de citron.

Histoire

Au Moyen-Age, ce tubercule était souvent cultivé dans les monastères. Il est notamment cité dans le « Capitulaire De Villis », ordonnance de l'époque de Charlemagne.

Nutrition

Le panais est plus riche en vitamines et minéraux que sa cousine la carotte. Il est particulièrement riche en potassium avec 600 mg aux 100 g. Le panais est aussi une bonne source de fibres alimentaires.

100 g de panais représentent 55 calories (230 kJ).

Aucun commentaire

  • SOYEZ LE PREMIER À COMMENTER CET ARTICLE !
Avatar par defaut Invité