Par Anonyme - Publié le 20 décembre 2023 à 01h42 - Mis à jour le 20 décembre 2023 à 01h52

Le riesling est un cépage blanc, originaire de la vallée du Rhin et de la Moselle. C'est un cépage en expansion qui doit sa faveur auprès du public à un éventail de vins large et de qualité. Du vin fruité consommable en toute occasion au vin de garde qui peut durer plus de dix ans, il peut aussi servir à élaborer des vins sucrés.

Sommaire

Comment les choisir?

Si tous les Riesling sont des blancs, la qualité de ce vin dépend des années, choisissez donc la meilleure possible.

Comment les conserver?

Comme tous les vins, il est idéal de le conserver dans une cave, ou une pièce du type, où la température et l'humidité ne sont pas trop importants. Vous pourrez aussi le conserver dans un réfrigérateur pas trop froid.

Comment les cuire?

Vous pourrez l'utiliser dans la cuisson de certaines pièces de viande. Pour cela, il vous suffira de faire cuire votre préparation, avec le vin, donc celui-ci ne requiert pas de cuisson particulière.

Suggestions

Le riesling s'accorde parfaitement avec les poissons grillés ou cuisinés au beurre, les volailles en sauce, par exemple la poularde au riesling, et les fromages tels que le chèvre frais.
En version liquoreuse, il est parfait sur du foie gras poêlé sur des toasts de pain d'épice grillé. A essayer aussi sur un munster affiné ou du roquefort.

Histoire

Les plus audacieux des historiens de ce cépage le font remonter à l'argitis minor, cépage décrit par les Romains et sa culture remonterait à cette époque. Il est aussi évoqué sa résistance au gel, sa croissance, la taille de ses grains ou son cycle végétatif long, pour lui trouver une parenté possible avec une vigne sauvage.
Toutes ces théories ont fini par se rejoindre lorsqu'un test ADN a révélé que le riesling est issu d'un métissage entre le gouais B et un autre métis issu du traminer B et d'une vigne sauvage (lambrusque). Sachant que le gouais B fut ramené de Croatie par les Romains, on retrouve génétiquement trace de tous les protagonistes évoqués par l'histoire, même si on ignore à quel endroit de ce cheminement le métissage s'est produit.
Son extension en Hesse rhénane et en Rhénanie-Palatinat date de la fin du XVe siècle ou du début du XVIe siècle et dès les XVIIe siècle et XVIIIe siècle, il est recommandé dans tous les états Allemands viticoles. Les Alsaciens font remonter la culture du riesling en Alsace à la fin du XVe siècle, mais il ne doit la reconnaissance de ses qualités qu'au XIXe siècle; ce n'est finalement que dans les années 60 qu'il deviendra le premier cépage alsacien en surface.

Aucun commentaire

  • SOYEZ LE PREMIER À COMMENTER CET ARTICLE !
Avatar par defaut Invité